Confinement

Homélie du 25 mars

“Fiat” : “qu’il me soit fait selon ta parole !” Dans le “oui” de la Vierge Marie se réalisent toutes promesses de Dieu. Avec ce “oui”, l’Incarnation devient réalité et avec elle le Salut que Dieu veut donner aux hommes. Avec le “oui” de la promesse de la Nouvelle Alliance se fait réalité. Dans la parole de cette femme d’Israël, tout le déploiement de l’œuvre du Salut, de ce bienveillant dessein de Dieu pour chacun de nous est en germe.

“Fiat” : “qu’il me soit fait selon ta parole !” Dans le “oui” de Marie nous contemplons l’exemple suprême de la foi et de l’espérance d’un cœur qui entre dans la confiance et l’obéissance à Dieu. Elle croit en la parole de l’ange, et par là elle croit en Celui qui a envoyé son messager auprès d’elle. Marie entre dans l’espérance car « celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu ». Marie adhère dans son humilité à la merveille que Dieu veut réaliser par elle.

“Fiat” : “qu’il me soit fait selon ta parole !” Dans le “oui” de la Vierge Marie le triple commandement de l’amour prend forme, visage, icône. Car Marie dans son “oui” manifeste son obéissance à Dieu et donc son amour du Créateur, un amour qui est de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force. Dans la liberté de son acceptation, de sa réponse positive à Dieu, elle aime le Seigneur en unissant parfaitement sa volonté à la Sainte Volonté de Dieu.

“Fiat” : “qu’il me soit fait selon ta parole !” Cette adhésion de liberté est le fruit dans le cœur de Marie d’un amour pour son prochain, d’un amour pour chacun de nous qui sommes ses enfants. Dans le « oui » de Marie, il y a quelque chose de plus grand qu’elle-même : ce “oui” est aux antipodes de l’égoïsme, le “oui” de Marie est pur don, don à Dieu et don à l’humanité tout-entière. Le “oui” qu’elle prononce, Marie en est la première bénéficiaire : “tu aimeras ton prochain comme toi-même” ; Marie entre dans le dessein de Dieu et elle en reçoit le fruit.

“Fiat” : “qu’il me soit fait selon ta parole !” Dans le “oui” de Marie, nous ancrons notre espérance, car si la Vierge Marie répond au Seigneur, c’est que le Seigneur lui fait une demande. En Marie, nous contemplons que notre Dieu se tourne vers l’humanité, non seulement pour la sauver en se proposant comme partenaire d’alliance, mais aussi pour lui offrir de collaborer à ce dessein bienveillant de salut.

Avec la Sainte Mère de Dieu, écoutons l’ange du Seigneur nous redire : “le Seigneur est avec toi”, pour que nous puissions répondre à notre tour avec Marie : “qu’il me soit fait selon ta parole !”.

P. Arnaud Mansuy

3 commentaires

  • nicole galand Reply
    25 mars 2020 at 18 h 20

    un grand merci pour cette magnifique homélie !
    que Marie protège Ses enfants

  • nicole galand Reply
    25 mars 2020 at 19 h 05

    Merci pour cette très belle homélie qui rend Marie si proche de nous dans la confiance et l ‘ Espérance

  • Didier Reply
    26 mars 2020 at 7 h 00

    Merci pour votre homélie, P. Arnaud.
    Confions notre oui à celui de Marie.
    Et merci pour les cloches d’hier soir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *