Confinement

St Joseph – 19 mars

Chers amis,

C’est avec un certain pincement au cœur que nous fêtons St Joseph, isolés chacun dans nos demeures.

Qu’il nous garde de l’épidémie, qu’il soit le soutien du corps médical, qu’il aide les mourants, qu’il soutienne les familles dans la promiscuité qu’elles vivent et les personnes seules.


Voici l’antienne de communion grégorienne du jour : Joseph, Fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, car ce qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint.

(Interprêtée façon jazzy par le P. Weber)



Homélie du P. Arnaud Mansuy

Les litanies de saint Joseph donnent sous la forme d’invocations les « titres » de l’humble charpentier de Nazareth : lui l’illustre descendant de David, l’époux de la Vierge Marie, le père nourricier de l’enfant Jésus, le chef de la Sainte Famille. Saint Joseph y est chanté que le juste, le chaste, le prudent, le courageux, l’obéissant, le fidèle.

Saint Joseph est celui vers qui nos regards peuvent se porter car il est le miroir de la patience, le soutien des familles, le consolateur des malheureux, l’espérance des malades, le patron des mourants, la terreur des démons, le protecteur de la Sainte Église. Saint Joseph est celui que Dieu a établi chef de sa maison à l’image de David son ancêtre, il est l’intendant fidèle à qui Dieu confie tous ses biens. Et les lectures de la messe de cette solennité se font l’écho de tous les titres et qualificatifs de saint Joseph.

Saint Joseph, toi qui as cherché Dieu, toi qui l’as trouvé, prends ma main et conduis-moi vers le Seigneur

Dans l’évangile selon saint Matthieu (Mt 1, 16.18-21.24a) nous entendons la fin de la généalogie du Jésus : « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » qui établit Jésus dans la descendance davidique selon la promesse de Dieu à David par le ministère du prophète Nathan (cf. 1ère lecture : 2 S 7).

De cette page d’évangile nous pouvons relever quelques observations qui sont autant d’invitations pour chacun de nous. Joseph est présenté comme « un homme juste » et cette justice/justesse de Joseph nous est présentée dans son « projet » devant le constat que Marie est enceinte sans « qu’ils aient habité ensemble ». La justice/justesse de l’homme se manifeste concrètement dans son action. Et Dieu demande à saint Joseph de faire un pas de plus : « l’ange lui apparut en songe et lui dit : … ». Cette apparition d’un ange est une délicate manière de Dieu pour nous dire sa présence dans nos vies : le Seigneur est toujours avec nous, comme il l’a été tout au long de la vie de son serviteur que nous honorons en ce jour. Dans cette présence de Dieu, le Seigneur nous associe à son œuvre : « et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés ». Comme aux premiers jours de la création, comme Joseph aux premières heures de l’incarnation, l’homme est appelé à s’associer à l’œuvre de Dieu. Et cette participation au dessein bienveillant de Dieu se fait dans l’obéissance : « quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit ». Cette obéissance se retrouve dans le silence de saint Joseph dont les évangiles ne conservent aucune parole. Ce silence peut nous interroger. Mais en regard de la mémoire du peuple d’Israël, le silence est l’inverse des « murmures » que le peuple adresse contre Dieu et contre Moïse après la libération d’Égypte. Ainsi le silence de Joseph manifeste son accueil de la volonté de Dieu, et nous invite à faire taire nos murmures pour nous mettre à l’écoute du Seigneur qui parle à nos cœurs et nous invite à la douce confiance. Le Seigneur nous donne saint Joseph un protecteur comme il l’a été pour la sainte Famille, plaçons-nous sous son manteau.

Confinement

Homélie du 27 mars

Soyons sérieux ! (P. David Vaimbois) Dans Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, nous rencontrons un personnage, l’habitant de la...
Confinement

Homélie du 27 mars

De M. Didier Rance, diacre résidant sur le territoire paroissial Hier encore, il était question de débats, de controverses entre...
Confinement

Homélie du 26 mars

Le passage de livre de l’Exode que nous entendons en première lecture est un texte magnifique de l’Ancien Testament. Il...

6 commentaires

  • Philippe Reply
    19 mars 2020 at 10 h 03

    Merci

  • Isabelle Bridet Reply
    19 mars 2020 at 10 h 37

    Merci père François ! 🙂
    Je voudrais partager ce lien de l’évangile de ce matin et de son commentaire :
    https://rcf.fr/la-matinale/joseph-fit-ce-que-l-ange-du-seigneur-lui-avait-prescrit-mt-1-1618-2124a-0
    ( Copiez et collez ce lien dans la barre d’adresse de votre navigateur).

    • Webmaster Reply
      19 mars 2020 at 14 h 37

      Cliquez dessus, ça va plus vite !

  • Anne Lorraine Reply
    19 mars 2020 at 11 h 58

    Merci à vous deux pour l’interprétation jazzy et l’homélie !
    Je ne trouve pas sur YouTube ni ailleurs d’ailleurs le chant très beau à st joseph que nous avons chanté lors de la fête de la ste Famille. Pourriez-vous le publier sur le site ou me donner un lien svp ?
    Merci et très belle fête!

  • Françoise Reply
    19 mars 2020 at 14 h 28

    Merci pour ce rendez-vous quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *